L’UÒLH DEL BUÒU

LA BILHETA DE L’IVONA DEL CERCLE OCCITAN DE MÈSA

Ivona BEAUME, Mèsa, lo 14 de decembre de 2023.

Vos desiram una bona annada 2024.

Basta que nos faguèsse doblidar totes las malafachas de las doas annadas que venèm de traversar.

A córrer lo risc de préner un an de mai (que de tot biais i escaparem pas), qu’al mens i ganhèssem un pauc de serenitat, e qu’un fenestron se dobriguèsse enfin sus la patz dins lo monde.

E per lo mens, bona santat a totes.

 

 

Errata : A prepaus de la Callas, òm me ditz que s’es plan estada  amorosa d’Aristote Onassis, l’a pas jamai maridat. Dont acte.

  • §§§§§§§§§

 

RES SE PÈRD PAS, RES SE CREA PAS, TOT SE TRANSFORMA. (Lavoisier).

 

O sabèm ara, las vacas son acusadas de polluïr la planeta quand se desencombran de lors excrements, coma se podián faire autrament, pecaïròtas !

Los japoneses, que mancan pas d’imaginacion, an ensajat de faire de las bosas de vaca un carburant per de motors de fusadas que serián destinadas a encombrar un pauc mai lo cèl de satelits novèls.

Dins l’illa de Mokkaido, los scientificas faguèron s’elevar sus 10 mètres de naut une flama blava e iranjada (aquò deviá èstre polit). Dison qu’es una capitada.

Fòrça espèrs sont meses dins aquel carburant, produch a gratis, e de mai que seriá performant.

D’una granda puretat, aquel biometan* es ja utilizat dins una lachariá, per lo caufatge d’abitacions e per de motors de camions e de batèls, aquò coma ensag.

Se vertadièrament es possible de se desbarrassar d’aquela matèria bruta tant polluenta, cal esperar que siaga pas per largar d’eventuals descais residuals – aquí pensi als descais nuclears – al detriment de l’espaci.

Soi pas pro saberuda per respondre a aquela question seriosa, mas ai totjorn pensat qu’après aver acabat de poirir la  planeta Tèrra, serial lèstes per nos atacar al cèl, aquel immens terren de jòc.

Es just qu’aviái pas esperat veire aquò de mon vivent.

*Biometan : gas produch a partir de descais de l’industria agroalimentària, etc…

 

 

 

Nous vous souhaitons une bonne année 2024.

Pourvu qu’elle nous fasse oublier tous les méfaits des deux années que nous venons de traverser.

A courir le risque de prendre un an de plus (et de toutes façons nous n’y échapperons pas), qu’au moins nous y gagnions un peu de sérénité, et qu’une petite fenêtre s’ouvre enfin sur la paix dans le monde.

Et pour le moins, bonne santé à tous.

 

 

Errata : A propos de la Callas, on me dit que si elle a bien été amoureuse d’Aristote Onassis, elle ne s’est jamais mariée avec lui. Dont acte.

  • §§§§§§§§

 

RIEN NE SE PERD, RIEN NE SE CREE, TOUT SE TRANSFORME. (Lavoisier).

Nous le savons maintenant, les vaches sont accusées de polluer la planète lorsqu’elles se désencombrent de leurs excréments, comme si elles pouvaient faire autrement, pauvrettes !

Les japonais, qui ne manquent pas d’imagination, ont essayé de faire des bouses de vache un carburant pour des moteurs de fusées qui seraient destinées à encombrer un peu plus le ciel de nouveaux satellites.

Dans l’île de Mokkaido, les scientifiques ont fait s’élever sur 10 mètres de haut une flamme bleue et orangée (ça devait être joli). Ils disent que c’est une réussite.

Beaucoup d’espoirs sont mis dans ce carburant, produit gratuitement, et qui de plus serait performant.

D’une grande pureté, ce biométhane* est déjà utilisé dans une laiterie, pour le chauffage d’habitations, et pour des moteurs de camions et de bateaux, cela à titre d’essai.

S’il est vraiment possible de se débarrasser de cette matière brute si polluante, il faut espérer que ce ne soit pas pour larguer d’éventuels déchets résiduels – là je pense aux déchets nucléaires – au détriment de l’espace.

Je ne suis pas assez savante pour répondre à cette question sérieuse, mais j’ai toujours pensé qu’après avoir fini de pourrir la planète Terre, nous serions prêts à nous attaquer au ciel, cet immense terrain de jeu.

C’est juste que je n’ avais pas espéré voir ça de mon vivant.

 

*Biométhane : gaz produit à partir de déchets de l’industrie agro-alimentaire, etc.

white and black cow

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.