Iniciado por Martine RALU

Cette pétition est portée par le CREO Aquitaine et Òc-Bi.

Au vu de ces missions primordiales pour le bon fonctionnement de l’enseignement en Occitan, nous condamnons la décision prise par CANOPE de retirer brutalement deux professeurs missionnés au  CAP’ÒC (Centre d’Animation Pédagogique en occitan) sans anticiper de continuité pédagogique. Sans personnel compétent, aguerri, expérimenté et spécialisé en Occitan, le CAP’ÒC ne peut fonctionner et l’ensemble de ses missions se retrouve mis à mal.

Doté d’une équipe extrêmement réduite, le CAP’ÒC mène des projets de grande envergure depuis vingt ans. C’est un outil indispensable pour tous les enseignants d’occitan de Nouvelle Aquitaine et d’Occitanie, qu’ils enseignent en primaire ou en secondaire :

–           Il participe à la diffusion de la langue occitane dans la scolarité de l’élève et dans sa famille

–          Il assure la création collaborative et la production d’ouvrages pédagogiques, d’albums jeunesse, de littérature jeunesse, de mallettes pédagogiques, de manuels d’enseignement.

–          Il assume le suivi de la formation longue « Ensenhar » à destination des professeurs.

–          Il intervient dans la formation initiale, la formation continue et pendant les animations pédagogiques.

–          Il accompagne et outille les équipes enseignantes lors de l’ouverture de nouveaux cursus bilingues

–          Son centre de documentation, à Pau, est très fréquenté.

–          Il sociabilise l’occitan par la production de spectacles (Virada joen public), de projection de films (Escòla al cinema), de supports numériques (contes et albums) plébiscitées par les parents d’élèves.

CANOPE, structure nationale dont dépend le CAP’ÒC vient d’annoncer, en Comité Académique des Langues Régionale, que le recrutement de nouveau personnel qualifié prendrait au moins 6 mois : c’est inacceptable !

Cette décision met en danger tous les efforts entrepris dans le domaine du développement de l’enseignement de la langue et de la culture occitanes dans nos deux régions.

Nous, enseignants, parents d’élèves, locuteurs et sympathisants, demandons avec la plus grande force à Madame la Rectrice de l’académie de Bordeaux et à Madame la Directrice générale des services de CANOPE de réintégrer M. Hervé Couture, démis de ses fonctions, sans faute reconnue, ni sanction administrative émise afin qu’il assure la continuité d’un service public qui est indispensable à cet enseignement, et ce, aussi longtemps qu’il le faudra et tant qu’aucune autre personne qualifiée, compétente et occitanophone ne puisse assurer cette tâche.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.