L’UÒLH DEL BUÒU

LA BILHETA DE L’IVONA DEL CERCLE OCCITAN DE MÈSA.

Ivona BEAUME, Mèsa, lo 7 de decembre de 2022.

UN GOST DE « REVENEZ-Y ».

En s’enfonilhant a travèrs la jungla de las publicitats de mai en mai envasisentas, arriba qu’a la television tombem sus una escarpa bèla.

Foguèt lo cas lors de la serada consagrada a Michel POLNAREFF lo 6 de decembre de 2022.

Nos embarquèt lèu, amb la sala comola, dins son originalitat de pensar tan personala.

Ges de salamalècs inutils. Just un omenatge plan sentit pels artistas causits intelligentament per interpretar sas cançons pasmens dificilas.

Dins una doçor cotonosa, lo public èra a l’unisson, suspendut a las paraulas, a l’encòp simplas e ricas, suspendut a la musica que podriá venir del temps ancians coma del futur, musicas intemporalas fin finala; coma suspendut dins l’espaci e dins lo temps.

Exalèt de la serada de malenconiá, fins a la nostalgia de còps, mas quane talent quand Michel POLNAREFF se met au piano, e quand se met a cantar d’una votz qu’a pas pres un plec, amai dins los aguts. E amb aquò, utilisant los subterfugis qu’ofrisson las tecnicas modèrnas, coma cantar en duo amb son avatar tot jovenòt.

Qual auriá pensat que per nombre de sos succèsses, al mens 50 ans nos desseparan ? Sembla excepcional d’aver encambat al mens doas generacions sens jamai lassar, sens jamais paréisser vielhòt. Deu èstre aquò lo vertadièr talent !

Se l’OCEAN ATLANTIC nos dessepara de Michel POLNAREFF, Michel POLNAREFF serà totjorn al sieu en FRANÇA, lo mau del país lo carcanhèsse.

E òsca  a el per aver fach vibrar d’aquela mena la lenga de nòstre país, sus de musicas qu’òm podriá dire de Doça França, musicas e paraulas au gost de « revenez-y ».

UN GOUT DE REVENEZ-Y.

En se faufilant à travers la jungle des publicités de plus en plus invasives, il arrive qu’à la télévision nous tombions sur une pépite.

Cela a été le cas lors de la soirée consacrée à Michel POLNAREFF le 6 décembre 2022.

Il nous a vite embarqués, à l’instar de la salle pleine, dans son originalité de penser si personnelle.

Pas de salamalecs inutiles. Juste un hommage bien senti de la part des artistes choisis intelligemment, pour interpréter ses chansons pourtant difficiles.

Dans une douceur cotonneuse, le public était à l’unisson, suspendu aux paroles, à la fois simples et riches, suspendu à la musique qui pourrait venir des temps anciens comme du futur, musiques intemporelles en somme ; comme suspendu dans l’espace et dans le temps.

Il s’est dégagé de la soirée de la mélancolie, jusqu’à la nostalgie parfois, mais quel talent quand Michel POLNAREFF se met au piano, et quand il se met à chanter d’une voix qui n’a pas pris une ride, même dans les aigus. Et avec ça utilisant les subterfuges qu’offrent les techniques modernes, comme chanter en duo avec son avatar tout jeunot.

Qui aurait pensé que pour nombre de ses succès 50 ans au moins nous séparent ? Cela paraît exceptionnel d’avoir enjambé au moins deux générations sans jamais lasser, sans jamais paraître vieillot. Ce doit être ça le vrai talent.

SI l’OCEAN ATLANTIQUE nous sépare de Michel POLNAREFF, Michel POLNAREFF sera toujours chez lui en France, si le mal du pays le tourmente.

Et bravo à lui pour avoir fait vibrer de cette manière la langue de notre pays, sur des musiques qu’on pourrait dire de Douce France, musiques et paroles au goût de revenez-y.

woman and child grayscale photo

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.