Un cafè Òc excepcional, lo 7 de febrièr a Ginhac.

Lo Pichon Thalamus presentat dins sa lenga per:

Felip Martel, istorian e Arvèi Lieutard Lingüista

que fan partida de la còla de cercaires que còsta Gilda Caïti-Russo e Danièl Le Blevec participèron a la parucion de las Annales consularas dau Petit Thalamus a las PULM. (2023)

Conservées dans le codex AA 9 des Archives municipales de Montpellier, dit Le Petit Thalamus, les « Annales occitanes » constituent la version la plus complète de la plus ancienne chronique urbaine rédigée dans une langue vernaculaire de l’Europe médiévale. Elles représentent non seulement un témoignage linguistique exceptionnel, une source historique de première importance mais aussi un haut lieu de la mémoire collective, qui mérite à juste titre l’appellatif de « document-monument », selon le mot de Jacques Le Goff. C’est tout un univers urbain ouvert sur la Méditerranée qui prend ainsi forme par la narration de ses guerres, ses épidémies, ses fêtes et ses prières… le tout raconté dans une langue d’oc riche et puissante.

La présente édition propose, après une introduction pluridisciplinaire, le texte original du AA9 avec sa traduction française en regard, suivie de notes historiques et de l’index des noms de lieux et de personnes. Elle est issue de la relecture de l’édition numérique (http://thalamus.huma-num.fr/) qui accueille l’ensemble de la tradition manuscrite des thalami montpelliérains (les livres du gouvernement de la ville). Ce projet, initialement labellisé par l’Agence nationale de la recherche (A.N.R.), a rassemblé des historiens et des historiennes, des linguistes, des chercheurs et des chercheuses de diverses générations et nationalités.

Le Petit Thalamus de Montpellier est un manuscrit unique, écrit en occitan, la langue officielle de la capitale héraultaise au Moyen Age. Sa traduction est disponible depuis fin novembre dans un livre remarquable grâce à un immense travail qui a duré près d’une décennie et qui a associé une équipe de linguistes et d’historiens.

C’est un document incroyable et pourtant méconnu du grand public qui nous plonge dans le passé médiéval de Montpellier, rédigé sous forme d’annales. Le Petit Thalamus, un manuscrit unique, dont un exemplaire, conservé sous la côte AA9 aux archives de Montpellier, détaille la vie quotidienne comme les grands événements.

À l’issue d’un travail considérable, qui a duré plus de dix ans, une équipe a permis d’en éditer un livre exceptionnel, sur la période 1204, du début officiel du consulat à Montpellier jusqu’en 1426.

Midi Libre lo 26/12/2023

A LA CALANDRETA LA GARRIGA de GINHAC, camin de Carabòtas.* 

lo dimècres 7 de febrièr a partir de 19 oras a l’escòla.

Coma de costuma, venètz e portatz, sopar partejat tre 7 oras dau vèspre.

 

* PER TRAPAR LA CALANDRETA de GINHAC,  es camin de Carabòtas, còsta lo licèu agricòla.

A750 duscas a Ginhac, 1ra sortida (mèfi es maissanta a 130 a l’ora) après lo pont sus Erau per los que davalan de Lodeva o que venon de Besièrs; 2nd sortida per aqueles que montan dau Clapàs. Arribatz dins una giradoira direccion Belarga, Canet, Montanhac en daissant Ginhac dins l’esquina. Un parelh de quilomètres, una autre giradoira. 1ra a drecha es lo camin de Carabòtas que vos cau davalar. Après lo licèu agricòla auretz la Calandreta aquí tocant.

Se tombatz dins Erau amb la veitura es que sètz davalats tròp luònh.

Aquel qu’es pas content que se crompe un GPS o que me telefone 06 65 17 40 85

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.