L’UÒLH DEL BUÒU

LA BILHETA DE L’IVONA DEL CERCLE OCCITAN DE MÈSA

Ivona BEAUME, Mèsa, lo 26 de junh de 2023.

ESCAMBI DOÇ-AMARGANT

 

          Mon car amor,

Ai pas grand causa a te reprochar, e Dieu sap coma as pogut me faire estrementir ! Los sovenirs de nòstra joinessa sont intactes e encara illuminats de nòstre bonaür.

Quand aviás 20 ans, las jòias fantasiá que portavas accentuavan l’oval perfièch de ton visatge e l’esmerauda de tos uòlhs en amètla, suslinhats d’un discrèt trach de « mascara » ; una modèsta baga metiá en evidéncia tas mans longas a las onglas suenhadas.

Uèi, me dòl de te dire que quand m’arriba de t’espinchar cautacauta, vèsi malgrat ieu un avet pesugament decorat.

Ai timidament ensajat de te far remarcar aquel maissant gost, sens tròp quichar, en particular sus ton maquilhage excessiu.

Pensavi que podriás compréner, sens aver a o dire tròp clarament, mon malèstre, quand penjada a mon braç, me te caliá presentar a mon PDG a l’ocasion de recepcions, qu’aquò èra important per ma carrièra.

E ben non ! Las jòias de valor que t’ofriguèri pendent los 20 ans de nòstra vida comuna demòran saviament dins lors escrinhs e dins nòstre còfre-fòrt. Parièr per los vestits de marca qu’encombran los armaris per pas res.

Las causas de nòstra separacion son mai prigondas que la quincalha de tas jòias, e tas fardas cortetas a 4 sòus, mas aquò contribuïguèt a conclure nòstra istòria coma un punt d’exclamacion !

Que dire de mai ? Vòli creire qu’al fiu del temps, la percepcion de las causas se modifica. Çò que podiá èstre magnificat per un amor naissent, torna préner amb l’atge (e l’abenatge del temps) sas dimensions realas.

I podèm quicòm ? Sabi pas, ai pas la responsa.

Pasmens, mon ex-amor, te gardi tota mon afeccion e t’embraci tendrament.

 

Responsa laconica de la pastreta al pastre :

N’ai aitant a ton servici e  t’embraci.

    ÉCHANGE DOUX-AMER

         

  Mon cher amour,

Je n’i pas grand-chose à te reprocher, et Dieu sait combien tu as pu me faire vibrer ! Les souvenirs de notre jeunesse sont intacts et encore illuminés de notre bonheur.

Lorsque tu avais 20 ans, les bijoux fantaisie que tu portais accentuaient l’ovale parfait de ton visage et l’émeraude de tes yeux en amande, soulignés d’un discret trait de mascara ; une modeste bague mettait en relief tes longues mains aux ongles soignés.

Aujourd’hui, j’ai le regret de te dire que quand il m’arrive de t’observer à la dérobée, je vois malgré moi un sapin de noël lourdement décoré.

J’ai timidement essayé de te faire remarquer ce mauvais goût, en particulier sur ton maquillage excessif.

Je pensais que tu pouvais comprendre, sans que j’aie besoin de trop insister, mon malaise quand pendue à mon bras, il me fallait te présenter à mon PDG à l’occasion de réceptions, car cela était important pour ma carrière.

He bien non ! Les bijoux de valeur que je t’ai offerts durant les 20 ans de notre vie commune  restent sagement dans leurs écrins et dans notre coffre-fort. De même pour les vêtements de marque qui encombrent les armoires pour rien.

Les causes de notre séparation sont plus profondes que le clinquant de tes bijoux, et tes jupes à 4 sous trop courtes, mais cela a contribué à conclure notre histoire comme un point d’exclamation !

Que dire de plus ? Je veux croire qu’au fil du temps, la perception des choses se modifie. Ce qui pouvait être magnifié par un amour naissant finit par prendre, avec l’âge (et l’usure du temps) ses dimensions réelles.

Y pouvons-nous quelque chose ? Je ne sais pas, je n’ai pas la réponse.

Cependant, mon ex-amour, je te garde toute mon affection et je t’embrasse tendrement.

 

Réponse laconique de la bergère au berger :

J’en ai autant à ton service et je t’embrasse.

a tree with lots of pink flowers on it

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.