Avent, mercats de Nadal, jorns cortets…

par Bobí lo contejaire

 Avent, mercats de Nadal, jorns cortets…

 

Decembre. Dempuèi la debuta del mes, se trapa mai d’un calendièr de l’Avent (Avent, del latin « adventus » es a dire arribar, aqui per  la naissença del Crist) dins los super-mercats o autres magazins. Es pas solament lo costat religiós qu’interèssa los crompaires !

A l’ora d’ara e dins la nòstra societat de consomacion, se trapa un fum de causas jos los numèros del calendièr : joguets, chocolats, perfums,…te sabi ieu ! A la debuta èra los germans qu’avián fach lo primièr calendièr amb d’images religioses. Mas dempuèi, avètz vist lo trabalh !

E cal parlar tanben dels mercats de Nadal ! Ne volètz ? ne traparetz dins força vilatges, vilas del país ! Los primièrs mercats de Nadal se trapan en Alemanha e Alsaça al sègle XIV  (Dresde en 1434). A la fin del sègle XIX, las botigas bèlas del centre vila d’Alemanha aimavan pas aquela concurréncia e los mercats de Nadal se faguèron dins los barris o luènh del centre.

En 1930 amb l’ajuda del partit nazi, revenguèron dins lo centre de la ciutat. Per Hitler, Nadal èra mai que mai una fèsta nacionalista per far glòria de l’eretatge alemand e pas una  fèsta religiosa…

Dins las annadas 1980/1990, los mercats de Nadal se trapèron dins nombre de paises del mond e a l’ora d’ara florisson coma flors a la prima !  Podètz causir ! De còps  traparetz un fum de causas identicas d’un mercat a l’autre ! E la moneda seguís pas totjorn !

E los jorns que son los mai cortets de l’annada ! Alavetz es benlèu lo moment de  legir al « canton de la chiminièra » o del radiator !  Podètz encara far de velhadas e contar, cantar  e pas solament d’istòrias d’un còp èra… La setmana que ven, poiretz legir la debuta d’un conte novèl de l’ora d’ara, escrich per  lo vòstre Bòbi, un conte de Nadal !

Zon, al còp que ven e portatz vos plan brave mond !

Avent, marchés de Noël, jours plus courts…

 

Décembre. Depuis le début du mois,on  trouve des calendriers de l’Avent (Avent, du latin « adventus » c’est-à-dire arriver ,ici la naissance du Christ) dans les super-marchés ou autres magasins. Ce n’est pas seulement le côté religieux qui intéresse les acheteurs !

À l’heure actuelle et dans notre société de consommation, on trouve beaucoup de choses sous les numéros du calendrier : jouets, chocolats,parfum,..Que sais-je ! Ce sont les allemands qui ont fait le premier calendrier avec des images religieuses. Mais depuis ,vous avez vu le travail !

Il faut parler aussi des marchés de Noël ! Vous en voulez ? Vous en trouverez dans beaucoup de villages et viles du pays !  On trouve les premiers marchés de Noël en Allemagne et  en Alsace au  14 ème siècle (Dresde en 1434). À la fin du 19 ème siècle , les grands magasins du centre-ville de l’Allemagne n’aimaient pas cette concurrence et les marchés de Noël se firent dans les faubourgs ou loin du centre-ville.

En 1930 avec l’aide du parti nazi, ils retournèrent dans le centre de la cité. Pour Hitler, Noël était surtout une fête nationaliste pour glorifier de l’héritage allemand et   non pas une fête religieuse…

Dans les années 1980/1990, les marchés de Noël gagnèrent de  nombreux pays du monde et à l’heure actuelle  ils fleurissent comme les fleurs au printemps ! Vous pouvez  choisir ! Parfois vous trouverez un grand nombre de choses identiques d’un marché à l’autre ! Et l’argent ne suit pas toujours !

En décembre, les jours sont les plus courts de l’année ! Alors c’est peut-être le moment de lire au « coin de la cheminée » ou du radiateur ! Vous pouvez encore faire des veillées et raconter , chanter et pas seulement des histoires d’autrefois ! La semaine prochaine , vous pourrez lire le début d’un nouveau conte  d’aujourd’hui , écrit par votre Bòbi , un conte de Noël, bien  sûr !

Zou, à la prochaine et portez vous bien , brave monde !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.