Conte del Paire Nadal (4)

par Bobí lo contejaire

Conte : Paire Nadal, quin es lo problèma ?

Resumit : Al mes de mai, lo Paire Nadal aviá recebut una letra de l’UNESCO. Marrida letra !

Mas quin èra lo contengut d’aquela letra ?

Passèt tota la jornada del 25 a la broa  del lac. Los toristas arribavan, fasiá ja plan caud. Sabián pas res de la letra recebuda pel Paire Nadal ! « Pauras gents, pauras gents se sabián, se sabián ! ».

E tot aquel mond gaujós. Auriá aimat parlar, dire ! Mas sens solucion, podiá pas desvariar la Tèrra tota !

La Sant Joan d’estiu, li aviá balhat qualques pistas, mas ne caliá mai ! La letra de l’UNESCO èra sens equivòc : «  la nòstra decision serà efectiva tre lo primièr de setembre de 2024 ».

« Trapar una solucion, trapar una solucion » se repetissiá lo paire Nadal !

 Tot aquò  o disiá dins los mèls. «Tu, l’amic vertadièr, lèu, saupràs la terribla vertat ! »  Ieu, son amic vertadièr ! qual onor ! Aviái enveja de conéisser lo problèma per ensajar de l’ajudar !

Capítol 4 : Lo problèma revelat.

 Veniái de recebre un darrièr mèl laconic ! Èra desesperat. Me voliá veire a tot pèrdre. Lo rejonguèri a la broa del Salagon. O trobavi plan abatut. La barba  cargada de buscalhas, tot espelofit, l’agach trist… Paure òme ! me disiái, el tan gaujós, tan dinamic de costuma !

M’assetèri a costat. Pendent de longas minutas, demorèrem aquí, sens dire res, agachant lo lac… Nòstre silenci accentuava l’angoissa que montava. Lo Paire Nadal, probable tenalhat per çò que sabiá, ieu per çò que m’anava aprene.

Lo Paire Nadal possèt un enòrme sospir e sortiguèt una letra de la pòcha, la me bailèt en disent : « Es la letra ». La desplegavi en tremolant. La legiguèri en silenci. Devenguèri blanc, èri petrificat !

Seguida e fin la setmana venenta !

 

santa claus plush toy on brown wooden bench

 Conte : Père Noël , quel est le problème ?

Résumé :  Au mois de mai, le Père Noël avait reçu une lettre de l’UNESCO. Mauvaise nouvelle !

Mais quel était le contenu  de cette lettre ?

Il passa toute la journée du 25  au  bord du lac. Les touristes arrivaient, il faisait déjà bien chaud .Ils ne savaient  rien de la lettre reçue par le Père Noël, bien sûr ! « Pauvre gens, pauvre gens s’ils savaient, s’ils savaient! ».

Il observa tout ce monde joyeux. Il aurait aimé leur parler, leur dire …

Mais sans solution, il ne pouvait affoler la Terre entière !

La Saint Jean d’été, lui avait  donné  quelques pistes, mais il en fallait plus  car la lettre de l’UNESCOétait sans équivoque : « notre décision sera effective dès le premier  septembre 2024 ».

Dévoiler la décision  avant de trouver une parade était-ce bien  souhaitable ?

 Tout cela il me le disait dans ses mails. « Tu es mon meilleur ami, bientôt, tu sauras la terrible vérité ! » Moi son meilleur ami, quel honneur ! J’avais hâte de connaître le problème pour essayer de l’aider !

chapitre 4 : Le problème révélé.

 Je venais de recevoir un  dernier mail laconique ! Il était désespéré. Il voulait me voir à tout prix. Je le rejoignis au bord du Salagou.

  Je le trouvais très abattu. Sa barbe était chargée de brindilles, ses cheveux ébouriffés, son regard triste m’interpelait. Pauvre homme ! me disais-je, lui si gai, si dynamique d’habitude ! 

Je m’assis à ses côtés. Pendant de longues minutes, nous restâmes là, sans rien dire, regardant le lac, cherchait-on quelque chose ? Notre silence accentuait l’angoisse qui montait en nous. Lui sans doute tenaillé par ce qu’il savait, moi  par ce qu’il allait m’apprendre….

Le Père Noël poussa un énorme soupir et sortit une lettre de sa poche qu’il me tendit en disant : « C’est la lettre ». Je dépliais la missive en tremblant. Je la lus en silence. Je devins blême, j’étais pétrifié !

Suite et fin la semaine prochaine !

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.