La suspresa de Batiston (1)

par Bobí lo contejaire

La suspresa de Batiston  (1)

Un còp èra a Colhonàs… Carnaval e dimars gras se sarravan e Batiston  arpatejava, bolegava, galaupava d’un costat de l’autre ! Me damne, perqué ? Voliá far quicòm de bèl, de grand, de polit ! Quicòm jamai fach a Colhonàs !

Dempuèi qualques meses, Batiston s’èra afogat d’istòria.

Parlaplan, un amic  li parlava dels Trobadors e Batiston l’escotava, posava de questions.

Aquò li agradava fòrça ! Un jorn, Batiston diguèt a Parlaplan :

« Carnaval se sarra, e vau far una suspresa grandassa, per lo vilatge !

– Una suspresa ? diguèt Parlaplan

– Te ne dirai pas mai ! »

E Batiston se n’anèt en cantant urós coma… Batiston !

E vaquί ! Pendent que la còla de Carnaval preparava lo Totèm del vilatge, una mena de Drac, e lo jutjament de 2024, Batiston se desmenava ! Èra ajudat per los amics de totjorn : Manjaplan lo Vegan d’Avairon  e Manjaceba lo « verd » de Colhonàs, mas un verd de la campanha pas un d’aqueles que son dins los burèus o davant un ordinator per gardar las fedas o las vacas e amistosar  lo lop !

Segur amb Manjaplan èra pas totjorn d’acòrdi, mas l’amistat èra mai granda que las diferéncias de manjalha !

Totis tres semblavan als « Pès Niquelats » de nòstra enfança !

Batiston aviá  demandat al conse, Tòcamanetas, lo camion de la comuna per preparar la suspresa.

Tòcamanetas voliá  saupre, mas totis tres demoravan chut ! Èran muts coma de carpas !

Batiston aviá netejat la fenial de la bòria sieuna. Dempuèi la retirada, èra pas utilizat. Lo  filh aviá fach  quicòm de mai grand amb de panèls fotovoltaïques sul teulat .

Amb lo camion de la comuna, èran anats a la rebutariá, per i crompar per la suspresa de Batiston.

« Cresi que capitarem e lo mond sèran uroses ! » diguèt Batiston a sos amics.

Per saupre la suspresa, brave mond, vos disi : a la setmana venenta !

E portatz vos plan !

 

brown leaves on brown tree branch during daytime

La surprise de Batiston (1)

Il était une fois… Bientôt, Carnaval et mardi gras ! Batiston s’affairait, bougeait, galopait d’un côté, de l’autre ! Pourquoi ? Il voulait faire quelque chose de très bien, de grand, de beau ! Quelque chose jamais fait à Colhonas !

Depuis quelques mois, Batiston s’était épris d’histoire.

 Parlaplan, un ami lui parlait des Troubadours et Batiston l’écoutait, posait de questions.

Cela lui plaisait beaucoup ! Un jour, Batiston dit à Parlaplan :

 « Carnaval est bientôt là, et je vais faire une belle surprise, pour le village !

– Une surprise ?  dit Parlaplan

– Je ne t’en dirai pas plus! »

Et Batiston s’en alla en chantant heureux comme… Batiston !

Et voilà ! Pendant que l’équipe de Carnaval préparait le Totem du village, une sorte de Drac, et le jugement de 2024, Batiston s’agitait ! Il était aidé par les amis de toujours : Manjaplan le Végan de l’Aveyron et Manjacèba le « vert » de Colhonas, mais un vert de la campagne pas un de ceux qui sont dans les bureaux ou devant un ordinateur pour garder les brebis ou les vaches et amadouer le loup !

Bien sûr, il n’était pas toujours d’accord avec Manjaplan, mais l’amitié était plus grande que les désaccords sur la nourriture !

Tous trois ressemblaient aux « Pieds Nickelés » de notre enfance !

Batiston avait demandé au maire, Tòcamanetas, le camion de la commune pour préparer la surprise.

 Tòcamanetas voulait savoir, mais tous trois restaient silencieux, muets comme des carpes !

Batiston avait nettoyé le fenil de sa ferme. Depuis la retraite, il ne l’utilisait plus.

 Son fils avait fait un hangar plus grand avec des panneaux photovoltaïques sur le toit .

Avec le camion de la commune,  ils étaient allés à la déchetterie, puis acheter ce qu’il fallait  pour réaliser  la surprise de Batiston.

« Je crois que nous réussirons et les gens seront heureux ! » dit Batiston à ses amis.

Pour savoir la surprise, mes amis, je vous dis : à la semaine prochaine !

Et portez vous bien !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.