La guèrra negra?

 

Non anam pas batre que n’i a pro de batèstas dins aquel mond que cabordeja !

« Black friday », « Black week », « Black month », avetz legit, ausit  en novembre ! Dempuèi qualques annadas avèm  aqueles mots que venon  d’America es a dire dels U.S.A.

Dins las annadas 50 (vòli dire 1950), lo « black friday » començava, en America lo quatren dijòus de novembre e los americans crompavan, crompavan per…Nadal !

Amb la societat de consomacion tot aquò s’espandiguèt e a l’ora d’ara  es lo « black month » .

E per nosautres se poiriá dire « dijòus negre » non ? En occitan  se ditz negre o negra. Aquel mot ven del latin nigreos. Se trapa dins las lengas romanas coma lo catalan  negre (a)  o lo castilhan negro (a), lo roman negru  e l’ italian nero…

En Francés « Nègre » es vengut pejoratiu, veire maissant e subretot racista !

En America a la debuta lo mot negro (vengut de l’espanhòl « negro ») foguèt utilizat per los esclavagistas per  ofensar aqueles paures esclaus.

Quand foguèron liberats, an causit « coloured ». Amb una majuscula « Negro » es vengut mai acceptable pendent la migracion cap al Nòrd pels emplecs en usina.

Puèi « Black », simbòl de poder e de revolucion, es devengut mai popular. A la fin de las annadas 1980, Jesse Jackson  a prepausat « afroamerican » per  restablir  « l’integretat culturala » que revendica la parentat amb una basa territoriala istorica.

A l’ora d’ara, los tèrmes « Black » e « Afroamerican » son totes dos utilizats.

Per los occitans, lo mot »negre » es utilizat sens connotacion racista !  Es dins lo vocabulari de la nòstra lenga. Alavetz cal pas aver vergonha de l’emplegar per parlar d’un païsatge, de causas, enfin per far viure la lenga amb los mots de la vida vidanta !

Al còp que ven, brave mond !

La guerre du « noir »?

Nous n’allons pas nous battre ‘il y en a assez de batailles dans ce monde qui est fou !

« Black friday », « Black week » , « black month » , vous avez lu, entendu tout cela en novembre ! Depuis quelques années ce vocabulaire nous vient d’Amérique, je veux dire des U.S.A.

Dans les années 50 les années « 1950 ») le « black friday » commençait , en Amérique le quatrième jeudi de novembre et les Américains achetaient, achetaient pour…Noël !

Avec la société de consommation tout cela s’amplifia et à l’heure actuelle c’est le « black month ».

Nous pourrions dire « jeudi noir » non ? En occitan on dit negre (noir) et negra ( noire). Ce mot vient du latin nigreos. On le retrouve dans les langues romaines comme le catalan noir(e) negre (a) le castillan negro (a), le roumain negru e l’ italian nero. (a)

En Français « Nègre » est devenu péjoratif, voir méchant et surtout raciste !

En Amérique au début le mot « negro » (venu de l’espagnol « negro ») fut utilisé par les esclavagistes pour offenser ces pauvres esclaves.

Quand ils furent libérés, ils ont choisi « coloured ». Avec une majuscule « Negro » est devenu plus acceptable pendant la migration vers le Nord pour les emplois en usine.

Puis « Black » , symbole de pouvoir et de la révolution , est devenu plus populaire. À la fin des années 1980, Jesse Jackson a proposé « afro-américain » pour rétablir « l’integrité culturelle » qui revendique la parenté avec une base territoriale historique.

À l’heure actuelle, les termes « Black » et « Afro-américain » sont utilisés tous les deux.

Pour les Occitans, le mot « negre » (noir) est utilisé sans connotation raciste ! Il est dans le vocabulaire de notre langue . Alors il ne faut pas avoir honte de l’employer pour parler d’un paysage,de choses, enfin pour faire vivre la langue avec les mots de la vie quotidienne !

À la prochaine, brave monde !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.