À propos du projet

Il s’agit d’une bande dessinée historique sur Capestang, une petite ville du Bas-Languedoc au XIVe siècle.  Le projet prévoit 2 tomes,  incluant  un cahier documentaire.  Les 2 tomes seront publiés en 2 versions : 

  • une version en français 
  • une version en occitan

Le titre général est “Capestang, du faste au déclin”

Le 1er tome racontera la première moitié du XIVe siècle et s’intitulera ” 1300-1348, une ville prospère dans la tourmente du XIVe siècle”.  

Le tome 2 couvrira la période 1348-1399 et fera l’objet d’une seconde campagne de financement.

Du riche passé médiéval de Capestang que reste-t-il aujourd’hui ?

Hormis la collégiale Saint-Etienne, inachevée, et le château des Archevêques de Narbonne, en partie remanié et restauré, seuls quelques vestiges des remparts et de rares éléments de maisons médiévales restent visibles, pour ceux qui savent les reconnaître, au détour de vieilles rues capestanaises

Pourquoi une bande dessinée historique ?

Parce que la bande dessinée nous paraît être le vecteur le plus adapté pour rendre l’histoire accessible à tous.

Selon le sociologue P. Nocerino, “la bande dessinée de vulgarisation a pour ambition de diffuser des savoirs, à un public le plus élargi possible qui n’aura pas forcément de compétences scientifiques de prime abord »

Nous sommes fortement attachés à nos racines occitanes, héraultaises et audoises. Nous sommes aussi des passionnés d’Histoire, sans être historiens cependant !

Alors que le Moyen-Âge suscite aujourd’hui un réel engouement, il nous semble opportun de valoriser et de vulgariser le XIVe siècle capestanais, ce siècle témoin à la fois de l’apogée capestanaise et du commencement de son déclin.

FORMAT DE L’ALBUM

– Format 17×24 cm, 88 pages, incluant un cahier documentaire. 

L’album sera composé :

– d’une préface, rédigée par les deux historiens Monique Bourin et Vincent Challet,

– d’une planche d’introduction,

– d’une quinzaine de chapitres, chacun abordant au travers du scenario et des dialogues une thématique historique (les pèlerins, l’étang et les salines, les marchands, les consuls, les chanoines, le chantier de construction de la Collégiale St-Etienne, les archevêques de Narbonne, la communauté juive médiévale, l’Inquisition, la charité, les femmes, etc…)

Toutes ces thématiques seront également développées dans le cahier documentaire qui complétera l’album de manière pédagogique et instructive. 

Nos sources et références historiques seront mentionnées dans le cahier documentaire.

1 Commentaire

  1. Christine Moretti

    Mercé !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.