De vin o de lach ?

 

“Beurai de lach quand las vacas pasturaràn de rasim”.

Qual diguèt aquela frasa ? Pas un viticultor, mas perqué pas ! Non pro de galejadas, es lo pintre Enric de Tolosa-Lautrec que l’auriá formulada lo primièr. (mai tard l’actor Jean Gabin auriá dich « Beurai de lach quand las vacas manjaràn de rasim »)

Tolosa-Lautrec, una corta vida (1864 – 1901), vida agitada e marcada per de nombroses andicaps : pichona talha, garrèl, malautiás : d’unas degudas a la consanguinitat (son paire aviá esposat sa primièra cosina)

Montmartre foguèt lo luòc de sas inspiracions e excèsses.

Mas cal anar visitar lo musèu d’Albi que li es consacrat (dempuèi 1922). Una jornada es pas de tròp se se vòl plan comprene l’òme e son òbra.

 Ai plan aimat lo libronet« Toulouse-Lautrec » de Danièle Devinck que descriu la vida de l’artista (edicions : Jean-Paul Gisserot).

Ai començat aquela rubrica per un trach d’umor del pintre. Acabarai per una anecdòta tanben cruissenta.

Lo mes darrièr, veniái de visitar l’exposicion “Brasil, identitats” al musèu de Lodeva  e dins la carrièra encontrèri Batiston de Colhonàs, li diguèri :

” Alara, Batiston, vas al musèu ?

– Ò, ieu sabes las afichas en vila o al cafè me sufison !

– E aimas mai lo vin que lo lach, coma Tolosa – Lautrec  !

– Tolosa – Lautrec ?

– Òc, Tolosa – Lautrec !

– A, òc  ara compreni !

– E alara ?

– Alara, pensi que i aurà pas de partida. As vist l’escart entre los dos clubs de rugbi ? Tolosa 40 – Lautrec 10, e encara soi brave per Lautrec !”

Demoravi un moment estabosit, sens votz abans que de m’escacalassar !

 A tu Batiston !

Du vin ou du lait ?

“Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin”.

Qui a prononcé cette phrase ? Pas un viticulteur, mais pourquoi pas ! Non trêve de plaisanterie, c’est le peintre Henri de Toulouse-Lautrec qui l’aurait formulée le premier. (plus tard l’acteur Jean Gabin aurait dit « Je boirai du lait quand les vaches mangeront du raisin »)

Toulouse-Lautrec c’est une courte vie (1864 – 1901), vie  mouvementée et jalonnée par ses nombreux handicaps  : petite , taille, boiteux, maladies  certaines dues à la consanguinité (son père avait épousé sa cousine germaine). Montmartre fut le lieu de ses inspirations et débauches.

Mais il faut aller visiter le musée  Toulouse-Lautrec d’Albi qui lui est consacré (depuis 1922). Une journée n’est pas de trop si l’on veut bien comprendre l’homme, sa vie et son œuvre.

J’ai bien aimé le petit livre « Toulouse-Lautrec » de Danièle Devinck qui retrace la vie de l’artiste (éditions de Jean-Paul Gisserot).

J’ai commencé cette rubrique par un trait d’humour du peintre. Je terminerai par une anecdote toute aussi croustillante.

Le mois dernier je venais de visiter l’exposition  “Brésil, identités” au musée de Lodève  et dans la rue je rencontre Batiston de Colhonas, je lui dis:

” Alors, Batiston, tu vas au musée ?

– Oh, moi tu sais les affiches en ville ou au café me suffisent !

– Et toi  tu préféres le vin que le lait,  c’est du Toulouse-Lautrec !

–  Du Toulouse – Lautrec, je ne vois pas le rapport ?

– Oui, Toulouse – Lautrec !

– Ah, oui maintenant je comprends !

– Et alors ?

– Alors, je pense qu’il n’y aura pas de match vu l’écart entre les deux clubs de rugby : Toulouse 40 – Lautrec 10, et encore je suis gentil pour Lautrec !”

Je restai un moment stupéfait, sans voix avant d’éclater de rire !

Sacré Batiston !

man in black helmet riding on brown wooden skateboard during daytime

Lo Mescladís e Zibola, lo libre dau Bòbi en venda dins totas las bonas librariás !

Una pòrta d’intrada dins la lenga e la cultura occitana, una pòrta bèla qu’aquelas cronicas, a l’origina radiofonicas per ràdio Lengadòc e ràdio Lodeva, destriadas en quatre categorias: “Contes e legendas”; “Cultura occitana”; “Fèstas e jòcs”; e “O sabiatz?” Lo legeire, novelaire o assabentat de la causa occitana, i farà son pro e i trobarà sens cap de dobte son bonaür. Completadas per l’Istòria polida de Zibola premiada per lo CAÒC en 2023.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.